Sous la tente…

665
CHANTIER SERPOL FRONTIGNAN

UNE RÉHABILITATION ENVIRONNEMENTALE ATTENDUE DEPUIS PLUS DE 30 ANS, 11 HECTARES DE TERRAIN. L’ENJEU DE TAILLE EXIGEAIT UN ESSAI PILOTE COLOSSAL -4 M D’EUROS DE BUDGET– POUR DIMENSIONNER AU MIEUX L’APPEL D’OFFRES QUI PERMETTRA DE DÉSIGNER LE PRESTATAIRE EN CHARGE DU CHANTIER. LE DISPOSITIF RECOURT À UNE TENTE GONFLABLE GÉANTE, UNE PREMIÈRE EN EUROPE.

L’ opération, titanesque, se déroulera sur le site d’une ancienne raffinerie pétrolière Mobil, aux abords de Sète. Pour en définir les contours, l’essai aura duré six mois, mobilisant jusqu’à 40 personnes sur le terrain. Ces essais, conduits en groupement avec Suez Remediation, devaient répondre à deux enjeux majeurs : tester la faisabilité des travaux d’excavation au sein d’une imposante structure gonflable sécurisée (30 m x 90 m) au moyen d’une unité de traitement d’air afin de préserver les habitants alentours des nuisances olfactives, et dimensionner une unité de pompage et de traitement des eaux de fouilles (débit pouvant atteindre 80 m3 /h).

« L’objectif de ce projet était de montrer notre capacité à gérer un chantier de cette ampleur et d’acquérir suffisamment de données et d’expériences pour pouvoir dimensionner les travaux de réhabilitation grande échelle à venir, explique Julien Dumont, ingénieur d’affaires de l’agence SERPOL Sud-Est. Dans le cadre de la gestion des eaux, nous avons mis en place, testé et optimisé l’ensemble des équipements utiles à la récupération des hydrocarbures surnageant, au rabattement de nappe et au traitement des effluents impactés. L’innovation notoire de ce test reste cependant cette tente hors normes montée sur tapis et déplaçable au moyen d’engins de chantier ! »

Maîtriser l’outil L’objet de cette structure ? Contenir les poussières et les fortes odeurs dégagées par le terrassement du terrain imprégné d’hydrocarbures. Une volonté du maître d’ouvrage soucieux de l’innocuité du chantier sur le voisinage et de la sécurité des travailleurs : « La bonne équation nous a permis d’en définir une taille optimale pour une ventilation et une maniabilité facilitées, relate Hervé de Gréef, responsable du service Environnement d’Esso France (Groupe Exxon Mobil). La tente définitive offrira plus de 6 000 m2 de surface utile. » Le chantier de remédiation devrait s’amorcer au premier trimestre 2022, pour une durée de trois à quatre ans. « Les équipes SERPOL se sont, comme à leur habitude, remarquablement illustrées sur cette opération en répondant à nos méthodes particulièrement exigeantes », conclut Hervé de Gréef.

Affaire à suivre…